Commune de
Le Roc Saint André

Edito du maire

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Voeux du maire le 9 janvier 2015

Voeux du Roc le 9 janvier 2015

Monsieur le député,

Monsieur le Vice-président du conseil général Mesdames, Messieurs les maires, chers collègues, Les représentants de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers,

Mesdames, Messieurs,

En ce début d'année, je succombe bien volontiers à la tradition de la cérémonie des voeux offer ts par le conseil municipal aux habitants de la commune. Cette manifestation revêt pour moi un caractère bien par ticulier à plusieurs titres :

 - d'abord c'est  une première expérience que j'ac- croche à mon parcours,

 - ensuite, c'est un rendez-vous annuel qui permet de vous rencontrer et de faire le point sur notre action municipale.

  - enfin, il n'est pas facile de succéder à Jo LEGAL, mon illustre prédécesseur.

Ainsi donc, après 9 mois de mandat, je préside pour la première fois à cette cérémonie et je dois vous avouer que c'est un immense honneur. Et puis 9 mois c'est symbolique !!! La fonction de Maire n'est pas une tâche aisée à accomplir, elle requiert une attention soutenue et continue. Je passerai sur les détails du quotidien, pour ne retenir que l'essentiel. Faire les bons choix, pour la gestion de la commune. Vous avez confié la destinée roxédoise à une nouvelle équipe, qui doit se montrer à la hauteur de sa mission.

Mais faire des choix, c'est renoncer !

Nous ne sommes pas suffisamment fortunés pour mener à bien tous les projets qui nous semblent justes. Ainsi, nous devons nous consacrer à l'essentiel, en l'occurrence pour nous,  c'est le renouvellement de  notre outil d'assainissement des  eaux usées. Je sais que ce n'est pas une nouveauté, mais un tel dossier (autour d'un million d'euros) ne doit pas être traité à la légère. Les études s'achèvent, l'heure du choix va bientôt sonner : reconstruire une nouvelle station ou bien transférer nos effluents vers la  station d ' épuration de SERENT,   en construisant    une canalisation de 6 ou 7 kilomètres. C'est l'avenir de notre commune qui se joue. En effet, pas d'assainissement, pas d'urbanisation !

Ce qui m'amène à évoquer le dossier du plan Local d'Urbanisme. Engager il y a un peu plus de 3 ans, ce dossier a pris du retard, pour des raisons législatives. En mars dernier, nous étions sur le point d'aboutir, toutes les études étant quasiment terminées, il ne restait plus qu'une phase administrative à achever, quand de nouvelles lois nous ont conduits à revoir une par tie de nos démarches et de nos conclusions. Pour l'heure, nous attendons les nouvelles directives qui nous permettront d'aboutir. En attendant, le plan d'occupation des sols de la commune est toujours le document de référence.

En 2014, vous avez constaté la réalisation de travaux impor tants sur la route de Josselin. Etudiés sous l'an- cienne mandature, en collaboration avec le conseil général du Morbihan, ils nous permettent aujourd'hui d'offrir une belle entrée pour notre bourg. Nous avons complété ce secteur par la réfection de la rue des fou- gères et l'allée du bois.

Nous bénéficions à présent au Roc Saint André d'infrastructures conséquentes.

Mais il faut faire vivre tout cela.

Les commerçants et les ar tisans, historiquement, contribuent au dynamisme de notre commune. Mais ils ne sont pas les seuls. Je me dois de rappeler ici, le rôle impor tant que jouent les associations de la commune. J'en remercie d'ailleurs vivement, les pré- sidentes et présidents, éléments essentiels de l'ani- mation. Je vous invite toutes et tous, à vous rapprocher d'eux, afin de par ticiper, tout simplement à la vie du ROC ST-ANDRE.

L'année écoulée aura été le théâtre de nombreuses et belles manifestations, soutenues, et par fois organisées par vos élus.Je salue ici, le dynamisme et la cohésion dont ils font preuve. Beaucoup découvrent la fonction et je pense, non sans une cer taine fier té, que l'essai est trans- formé. Il va sans dire, que nous sommes bien aidés dans cette mission, par les agents administratifs et techniques de la commune.

Suite à la réforme des collectivités territoriales, en 2015 auront lieu les élections régionales mais égale- ment dépar tementales. Ces dernières remplaceront en effet les anciennes élections cantonales. Les français éliront ainsi leurs conseillers régionaux en décembre mais aussi leurs conseillers départementaux (qui remplacent les anciens conseillers généraux) en mars.

Dans ce contexte de réformes impor tantes, qui verra le nombre des régions métropolitaines passé de 22 à 13 et peut-être l'obligation pour les communautés de communes d'avoir au moins 20 000 habitants, sans parler de la baisse des dotations de l'état, nous devons nous préparer. Je puis vous affirmer que nous serons vigilants, afin que les ser vices publics soient toujours assurés, au mieux de l'intérêt des Roxédois.

Avant de conclure, j'aimerais remercier les conseillères et les conseillers municipaux pour leur implication autour de moi. Je le redis, La fonction n'est pas aisée. Mais toutes et tous mettent du coeur à l'ou- vrage, chacun dans son domaine et chacun suivant ses possibilités.


Tous ensemble, nous nous efforçons d'être à la hauteur de la charge, que vous nous avez confiée.

Je vous souhaite une belle année 2015.

Avant de passer la parole à Jo LEGAL et pour terminer, permettez-moi une pensée émue pour les victimes d'aujourd'hui et celles de l'attentat du 7 janvier, contre un journal parisien. Outre l'horreur et l'ignomi- nie qu'évoque un tel acte, c'est aussi une attaque ci- blée qui est perpétrée contre la liber té,... contre les fondements de notre République,...  contre la tolérance. Tous les discours rappellent, lors des célébrations devant le monument aux morts  de chaque commune française, que nous devons nous souvenir, de tous ceux qui sont tombés au champ d'honneur pour garantir notre liber té.

Aujourd'hui, j'aimerai que nous nous souvenions de ceux qui sont morts simplement pour avoir été les porte-voix ou porte-crayons:

-  des articles 10 et 11 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

 -  de l'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme.

 -  de l'article 10 de la convention européenne des droits de l'homme.

 - du préambule de notre constitution :

Ces articles stipulant, ensembles, haut et fort, je cite

« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et à la liberté d'expression... »